Lo Camin

Et puis nous prendrons des chemins inconnus
Et des routes qui ne mèneront nulle part
Et nous serons heureux dans la liberté de l’instant
Sans aucun poids ni mesure
Au loin, le monde
Celui que l’on croyait être
Ou que l’on voulait qu’il soit

Nous nous effacerons,
Reprendrons le chemin
Au loin dans la montagne
De solitude et de vent
E tornarem, tornarem prene lo camin
Ont son morts los arbres e partits los aucèls
Lo tornarem prene per semenar l’espèr e la vida !

L’Aucelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *