Innoucén

J’ai retrouvé la paix de mes paysages
L’instant endormi sur la montagne
J’ai retrouvé ce qui danse, dîne et dort
Dans la paisible insolence du temps qui passe

J’ai retrouvé ma vie celle que j’avais laissée
Maladroite, posée sur le rebord d’une table
Au fond d’une pièce sans tapisserie

J’ai retrouvé celle que j’étais un peu transie

par la tourrade du matin
Dans un sourélh de neige

J’ai retrouvé mes mots, ma vie
Et le temps qui passe
Innoucén, maouadrét
P’ou mé coustat
Embesìblẹ

Lou Petìt Ausèth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *